Mathilde (Матильда)

play_circle_filled
pause_circle_filled
Матильда — Ростислав Чебыкин и Мориниллэ Элэрантар, 2012
volume_down
volume_up
volume_off

Écoute Mathilde, que t’es malheureuse :
Ton fils est bandit et sa vie est affreuse.
Pour ses crimes horribles, un jour il paiera :
On l’arrêtera, on l’emprisonnera.

Mon petit, mon brave,
Il cherche son chemin :
Parfois il se trompe,
Car il a vu trop peu,
Mais il le trouvera à la fin.

Écoute Mathilde, les rues font du bruit :
Ton fils est héros et le peuple le suit.
Les geôles sont ouvertes, le roi est parti,
Et là, tout le monde glorifie ton petit.

Mon petit, mon brave,
Si jeune il est.
Bien sûr, avec l’âge,
Il va être sage,
D’ici-là, il peut gaminer.

Écoute Mathilde, tout est différent :
Ton fils est tyran, il tourmente les gens.
Partout sont les gardes, casernes, potences …
Mathilde, c’était pas ton rêve on pense.

Mon petit, mon brave
Se donne trop de peine.
Les lois qu’il édicte
Certains trouvent strictes
Et pleurent, puis tolèrent, puis comprennent.

Écoute Mathilde, l’extraordinaire :
Ton fils est légendaire pour des millénaires.
Une moitié du monde dore son piédestal,
Et l’autre maudit sa naissance fatale.

Mon petit, mon brave,
Je l’attendais bien !
Toujours si capable,
Maintenant remarquable,
J’l’ai pas mis au monde pour rien.

Послушай, Матильда, несчастен твой дом:
Твой сын стал бандитом, живет грабежом.
За зло поплатиться придется ему:
Вот-вот арестуют и бросят в тюрьму.

Мой мальчик хороший,
Он ищет свой путь:
Разок ошибется,
Другой спотыкнется,
На третий найдет как-нибудь.

Послушай, Матильда, шумят за окном:
Твой сын стал героем, народным вождем.
Распахнуты тюрьмы, толпа у дворца,
И славит молва твоего сорванца.

Мой мальчик хороший,
В нем юность бурлит.
Еще повзрослеет,
Еще поумнеет,
А нынче пускай пошалит.

Послушай, Матильда, какой поворот:
Твой сын стал тираном, он мучит народ.
Повсюду казармы, и плахи кругом…
Матильда, ты вряд ли мечтала о том.

Мой мальчик хороший,
Тяжел его труд:
Он хочет порядка;
Кому-то несладко —
Потерпят, привыкнут, поймут.

Послушай, Матильда, поверишь иль нет:
Твой сын стал легендой на тысячи лет.
Полмира считает, что он божество,
Полмира в веках проклинает его.

Мой мальчик хороший,
Я это ждала:
Как мог, отличился,
Чего-то добился —
Не зря я его родила.

Écoute Mathilde, ta maison est malheureuse :
Ton fils est devenu un bandit, il vie du pillage.
Il devra payer pour le mal :
Il va être arrêté et jeté en prison.

Mon bon garçon,
Il cherche sa voie :
Une fois il va se tromper,
Une autre il va trébucher,
Enfin, il la trouvera en quelque façon.

Écoute Mathilde, les gens font du bruit dehors :
Ton fils est devenu un héros, chef du peuple.
Les prisons sont grandes ouvertes, la foule est près du palais,
Et on glorifie ton garnement de bouche à oreille.

Mon bon garçon,
La jeunesse bouillonne sous sa peau.
Il grandira,
Il s’assagira,
Et maintenant, qu’il fasse le gamin.

Écoute Mathilde, quel tournant :
Ton fils est devenu un tyran, il tourmente le peuple.
Les casernes et billots sont partout autour …
Mathilde, on doute que ce soit ton rêve.

Mon bon garçon,
Son labeur est dur :
Il veut de l’ordre,
C’est pas facile pour certains,
Ils souffriront, toléreront, comprendront.

Écoute Mathilde, tu ne vas pas croire :
Ton fils est devenu une légende pour des millénaires.
Une moitié du monde le trouve divin,
Une moitié du monde le maudit éternellement.

Mon bon garçon,
Je l’attendais :
Il s’est distingué qu’il a pu,
Il a réussi quelque chose,
Je l’ai pas mis au monde pour rien.