Votre Majesté la Femme (Ваше величество Женщина)

play_circle_filled
pause_circle_filled
Ваше величество Женщина — Булат Окуджава, 1960
volume_down
volume_up
volume_off

L’obscurité met mon âme
Dans un silence discret.
Votre Majesté la Femme,
Êtes-vous chez moi pour de vrai ?

J’ai du chauffage en panne
Sous un mauvais éclairage.
Votre Majesté la Femme,
Où trouvez-vous du courage ?

Votre venue, à cette heure,
Perce mon cœur comme une feuille.
Mais entrez, je vous implore,
Pourquoi rester sur le seuil ?

D’où êtes-vous ? Qui ? Peu importe :
Ma joie n’est pas réciproque …
Vous vous êtes trompée de porte,
De rue, de ville et d’époque.

Тьмою здесь все занавешено
И тишина, как на дне.
Ваше величество Женщина,
Как вы решились ко мне?

Тусклое здесь электричество,
С крыши сочится вода.
Женщина, ваше величество,
Как вы решились сюда?

О, ваш приход — как пожарище:
Дымно, и трудно дышать.
Ну заходите, пожалуйста,
Что ж на пороге стоять?

Кто вы такая? Откуда вы?
Ах, я смешной человек…
Просто вы дверь перепутали,
Улицу, город и век.

Tout ici est recouvert de ténèbres,
Et le silence est si profond.
Votre Majesté la Femme,
Comment avez-vous osé venir chez moi ?

Mon électricité est faible,
Le toit fuit goutte par goutte.
Votre Majesté la Femme,
Comment avez-vous osé venir ici ?

Oh, votre venue est comme un incendie :
C’est enfumé, on respire à peine.
Entrez donc, je vous en prie,
À quoi bon rester sur le seuil ?

Qui êtes-vous ? D’où venez-vous ?
Ah, je suis ridicule …
Vous vous êtes juste trompée de porte,
De rue, de ville et de siècle.